ha


ha

1. ha [ 'a; ha ] interj.
XIIe; onomat.
Variante de ah.
1Exprime la douleur : « Toinette se plaint toujours en disant : Ha ! » (Molière). aïe, ouille.
2Exprime la surprise, agréable ou non : « Ha ! que me dites-vous ? » (Molière). Subst. Pousser des ho ! et des ha !
3Exprime le rire, surtout sous la forme redoublée ha, ha ! hi.
ha hectare [ ɛktar ] n. m.
• 1795; de hect(o)- et are
Métrol. Unité de mesure agraire de superficie équivalant à cent ares ou dix mille mètres carrés. Exploitation agricole de cent hectares. Rendement à l'hectare. Symb. ha . Un terrain de 100 ha.

Ha Symbole chimique du hahnium.

I.
⇒HA1, voir AH.
II.
⇒HA2, onomat.
Gén. répété. [Représente les sons vocaux produits par qqn qui rit aux éclats] Elle se jette sur le sol, secouée par un rire hystérique. Hombre! Il faut que je rie! Ha, ha, ha! (LENORMAND, Simoun, 1921, p. 158). Savez-vous ce que pensent divers pays de l'armée en général? interrompit le joyeux luron (...). Pour l'Anglais c'est un métier, pour l'Allemand une nécessité, pour l'Italien une belle tenue, et pour le Français... elle le fait chier. Ha-ha-ha-ha... rit le compartiment, la jeune fille en noir y comprise (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 36).
Prononc. : [a] ou [] init. aspirée. Étymol. et Hist. 1177 redoublé, exprime le reproche ha! ha! (CHR. DE TROYES, Chev. Charrette, éd. W. Foerster, 211); ca 1178 exprime le rire a! a! (Renart, éd. M. Roques, br. III a, 4618); mil. XVe s. [ms.] ha! ha! ha! ha! (Martire Saint Pere et Saint Pol, éd. Gr. A. Runnalls, 2099). Onomat. pour exprimer le rire, redoublé déjà en latin, v. HOFMANN, 12; v. aussi ah. Fréq. abs. littér. : 34 674. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 35 845, b) 65 500; XXe s. : a) 72 489, b) 38 178.

Ha [aʃa]
Symbole chimique du hahnium.

Encyclopédie Universelle. 2012.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.